Prise en charge du glaucome primitif à angle ouvert Recommandations SFG/SFO 2014

par , , , | 28 Oct 2014 | Référentiels

Le traitement du glaucome primitif à ange ouvert (GPAO) a pour objectif de maintenir la fonction visuelle du patient et sa qualité de vie à un coût raisonnable, en ralentissant au maximum la perte en fibres nerveuses rétiniennes et la perte du champ visuel.

Le seul traitement ayant prouvé son efficacité pour ralentir l’évolution du GPAO, quel qu’en soit le stade, est celui qui permet d’abaisser la pression intraoculaire (PIO). Des traitements médicaux, par laser ou chirurgicaux peuvent être utilisés pour abaisser la PIO d’un GPAO : médicaux, par laser ou chirurgicaux.

En règle générale, le traitement médical est le premier initié. Il permet des baisses de PIO allant de 15 à 40%.

La trabéculoplastie laser peut être utilisée en première intention, ou en cas d’insuffisance d’efficacité du traitement médical, de contre-indication ou d’effets secondaires à ce traitement, ou de non adhérence au traitement médical. La baisse pressionnelle attendue est de 15 à 25%. La chirurgie est indiquée en cas d’échec, d’insuffisance ou d’intolérance du traitement médical et/ou par laser, de non observance du traitement, en cas de forte HTO ou de GPAO évolutif, sans attendre que le glaucome soit trop évolué pour intervenir. Elle permet des abaissements pressionnels pouvant aller jusqu’à 50%

La prise en charge des patients comprend également le contrôle de facteurs de risque non pressionnels impliqués dans la progression du glaucome, notamment les facteurs vasculaires, entrainant la baisse des pressions de perfusion oculaire, le syndrome d’apnée du sommeil ou un vasospasme.

https://sfglaucome.fr/wp-content/uploads/2014/10/Prise_en_charge_du_GPAO_sept_2014.pdf

 

Aller au contenu principal